Pourquoi les lendemains de soirées sont plus difficiles en vieillissant

Vous avez sûrement remarqué que plus nous prenons de l’âge plus les lendemain de soirées arrosées sont rudes !
Mais pourquoi est-il plus difficile de se remettre d’une gueule de bois passé la trentaine ?

La raison est tout d’abord scientifique. En effet, plus les années passent, moins le foie possède d’enzymes et plus il métabolise lentement l’alcool. L’acétaldéhyde, la toxine responsable de ce sentiment de mal-être reste donc plus longtemps dans l’organisme.
L’âge joue également un rôle important. En effet, avec le temps, le corps a plus de mal à tolérer et ingérer une grande quantité d’alcool. La faute à nos neurones qui deviennent plus lents au fil des années !

Le changement de nos habitudes va aussi avoir sa part de responsabilité ! Plus nous vieillissons, moins nous buvons en grande quantité et alors les lendemains matins seront plus désagréables et la fatigue plus forte !
Bien entendu, passé 30 ans, se lover dans le canapé toute la journée devient plus compliqué ! Et oui … On dit bonjour aux  obligations familiales et professionnelles et adieu les journées au lit !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.