L’allergie au sport existe en tant que vraie maladie

Vous en connaissez beaucoup ou alors vous en faites partie, vous souffrez peut-être du syndrome aigüe d’une hantise ou d’une paresse à faire du sport ! Déculpabilisez vous n’êtes pas du tout « anormales ».

Ce phénomène est dû à l’anaphylaxie induite par l’exercice physique (AIEP) qui est le nom scientifique de l’allergie au sport.
C’est une réaction biologique qui apparaît pendant la pratique d’une activité sportive.
Ce phénomène peut s’accompagner d’une sensation de fourmillement dans les membres, d’étourdissement, de nausées ou de difficultés à respirer.  Les symptômes apparaissent généralement après le début de l’exercice physique, lorsqu’ils se manifestent il est conseillé d’en réduire l’intensité. Il est également préconisé de manger entre 6 et 8 heures avant de débuter l’exercice physique, comme éviter le sport durant les règles ou lorsque les températures sont trop « extrêmes »

Cependant, tout n’est pas perdu puisque selon les spécialistes la natation est le seul sport qui ne provoquerait pas de symptômes d’AIEP.

Soufflez, vous n’êtes pas seule ! Environ 50 personnes sur 100 000 souffriraient d’AIEP.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.