Histoire d’une nuit : la beauté de l’éphémère, à prendre ou à laisser

C’était censé être une soirée des plus basique. Vous avez fini le travail et vous avez rejoint vos amis pour le traditionnel verre d’afterwork. Vous avez sorti la phrase la plus clichée (et fausse du monde) « juste un verre et je rentre ». Cette phrase a bien entendu comme d’habitude entraînée une soirée de débauche où l’aspirine devient votre compagnon le plus fidèle toute la journée du lendemain. Vos amies qu’on appellera à ce moment « traquenards » vous ont embarqué faire la tournée des bars version Pékin Express : boire le plus de verres en peu de temps à chaque endroit ! Jusqu’au moment où vous atteignez le drapeau rouge. Vous arrivez au dernier bar, la soirée tend à se terminer, enfin c’est ce que vous pensiez…
Puis vous l’avez aperçu cet inconnu qui soudain, pour on ne sait quelle raison vous tape dans l’oeil et pour lequel vous pensez avoir flashé ! Coup de coeur (sûrement quand même un peu corrompu par la dizaine de gin tonic ingurgités avant), n’empêche il est là, et vous avez q’une envie l’aborder sans aucunes gênes, sans pincettes, à ce moment précis toutes vos inhibitions s’envolent aussi rapidement que le pollen en plein mois de mars !
A ce moment précis vous vous sentez aussi sexy et fatale que Beyoncé et Shakira réunies dans le clip « Beautiful liar ». Vous vous présentez et monsieur s’avère  réceptif à votre charme, le courant passe et vous êtes directement transportée dans une bulle avec lui et son joli minois. Vous enchaînez des conversations allant de sa passion pour son travail à d’autres plus légères. Il vous plait et vous lui plaisez, mais savez-vous qu’à ce moment précis à cet instant t vous n’allez pas rentrer seule ? Pas sûr … pourtant c’est bien ce qu’il va se passer.
Puis de fil en aiguille vous vous retrouvez à prendre « un dernier verre »( ce verre qu’on commence à peine et qu’on ne finit jamais) !
Bingo ! A peine entamé la deuxième gorgée, la température augmente et vous vous laissez aller à une formidable et délicieuse partie de jambes en l’air ! Pour les plus chanceuses d’entre vous vous vivez l’un des moments les plus érotiques de votre vie et pour les autres … ça peut être le flop total !


Pour les celles qui auront décroché le jackpot vous allez vivre un moment de légèreté incroyable, où votre part d’hédonisme aura pris le dessus sur votre raison et votre corps aura mis en stand bye votre cerveau pour une nuit délicieuse.
A votre réveil, sur le chemin du travail adieu le walk of shame, non, là c’est votre sourire « pleines dents » qui sera votre compagnon de journée, en vous remémorant en boucle  « ce moment d’égarement » délicieusement érotique et hors du temps.

A vous de voir si vous voulez garder la beauté éphémère de cette aventure ou bien creuser plus en profondeur dans l’espoir de faire peut-être naître une idylle ?
Vous avez les cartes en mains ! Après tout, on envoie valser les stéréotypes, de très belles histoires naissent aussi d’histoire d’une nuit !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.