Et si on osait un peu ? Retour sur la conférence d’Alessandra Sublet et Frédérique Bangué

Et si vous aviez loupé un millier d’occasions à cause du regard des autres, de vos peurs ou de vos appréhensions ? Votre entourage n’a pas cessé de les accroître ? Vous avez la (mauvaise impression) que vous ne serez pas capable de vous lancer, de faire ce pour quoi vous vibrer, ce qui tient votre esprit éveillé ?
Et si aujourd’hui on décidait que les montagnes pouvaient être déplacées avec la force de notre simple volonté ? Que l’on pouvait devenir qui on voulait juste parce qu’on en a envie ? Et si vous décidiez aujourd’hui d’arrêter d’écouter les autres, de prendre en considération leurs avis et d’avancer enfin avec la seule personne sur laquelle vous pouvez vraiment compter : vous-mêmes !
Nous avons assister lors du festival Lyon Gagne Avec Ses Femmes, à une conférence animée par la marraine du festival : Alessandra Sublet et l’ancienne athlète internationale et fondatrice du magazine sportif  : SALTO, Frédérique Bangué !

 

 

Deux femmes aux parcours différents, mais aux enjeux similaires ! Au cours de leurs carrières elles se sont toutes deux retrouvées face à des dilemmes, ont dû faire des choix et oser s’imposer !

Sachez, que malgré leurs parcours professionnels inspirants, le personnel a été fortement abordé ! Bien entendu, oser c’est aussi prendre des risques dans sa vie personnelle ! Vous connaissez sans doute la phrase « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une », titre du livre de développement personnel de Raphaëlle Giordano . 
Si chaque jour, on se levait en répétant cette phrase en boucle, la prise de nos décisions seraient sûrement plus dirigées par le coeur que par l’esprit !
Ecouter son coeur, c’est prendre en compte ses envies, suivre ses rêves ! Dans cette conférence, Alessandra Sublet met en avant un point : la déculpabilisation ! S’écouter et faire des choix seule, ce n’est pas être égoïste c’est juste choisir la situation qui nous rendra la plus heureuse ! Après tout, si nous ne sommes pas épanouies dans notre vie, dans notre travail ou même dans nos amours, nous seules peuvent changer la donne ! C’est nous et seulement nous qui avons les cartes en main pour changer la mise ! Au final, nous sommes les seules à être capables de trouver le bonheur ! Les autres ne sont pas responsables de notre malheur ! Votre boss vous sort par les yeux et vous n’aimez plus votre boulot ? Osez les quitter, lui et ses idées arrêtées ! Votre relation de couple ressemble plus à un gros point d’interrogation qu’à une flemme ardente ? Prenez vos valises et démarrez une nouvelle histoire !

L’envie est le principal moteur de votre changement de vie ! Oser, c’est être vraiment soi-même ! Oser, c’est ne rien lâcher, que cela soit notre point de vue, nos rêves ou nos décisions, n’ayez pas peur d’être la meilleure version de vous-même !

Nous finirons l’article par trois conseils pour avancer ! Trois conseils délivrés bienveillamment par Alessandra Sublet et Frédérique Bangue !
-Ne pas culpabiliser de ne pas trop travailler
-Arrêter de se charger la tête, savoir se déculpabiliser, rien ne va s’écrouler !
-La déculpabilisation et le lâcher-prise c’est quelque chose qu’il faut arriver à faire pour s’épanouir pleinement

Ecoutez-vous, le reste n’est que secondaire, les autres ne vivront pas votre vie à votre place ! Vous seule êtes maître de votre destin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.